La pollinisation des courgettes

Les abeilles sont essentielles pour la pollinisation, ça, tout le monde le sait. Mais concrètement, dans un jardin, comment ça se passe ?

Nous avons suivi nos abeilles dans les plants de courgettes pour mieux comprendre le processus de pollinisation.

Tout d’abord, il faut savoir que le plan de courgette se classe dans les plantes dioïques, c’est-à-dire que sur un même pied vont se trouver des fleurs mâles et des fleurs femelles.

En opposition aux plantes dioïques, nous avons les plantes monoïques. La fleur mâle se trouve sur un pied distinct d’un autre pied ou se trouve la fleur femelle.

Pour distinguer la fleur mâle de la fleur femelle, c’est assez simple sur la courgette.

 

Anatomie de la fleur mâle : 

La fleur mâle de la courgette (comme toutes les fleurs mâles) possède un appareil reproducteur qui se nomme l’étamine.

Vous pouvez le voir ci-dessous  : il se compose du renflement blanc (le filet) et de la la longue forme ovale jaune à son extrémité (l’anthère).

Ici nous avons fait un zoom sur l’anthère d’une de nos fleurs de courgette mâle. Nous y voyons tout autour le pollen, qui va tant intéresser nos abeilles.

Pourquoi le pollen intéresse-t-il tant les abeilles ?

Parce qu’il constitue l’élément principal du repas des jeunes larves.

Voici une vidéo d’une abeille dans une de nos fleurs de courgettes mâle.

Vous pouvez voir qu’elle récolte le pollen en se frottant à l’étamine et en en faisant le tour.

Anatomie de la fleur femelle : 

La fleur femelle est très facile à distinguer de la fleur mâle. Elle est dotée d’un renflement à sa base, là où la fleur mâle possède une tige fine.

L’appareil reproducteur de la fleur femelle se nomme le pistil ou gynécée.

Le renflement à la base de la fleur se nomme l’Ovaire. Il donnera un fruit ou plutôt une courgette, à condition que la fleur femelle soit correctement pollinisée.

C’est à l’intérieur de l’ovaire que se trouvent les ovules.

À l’intérieur de la fleur, vous trouverez le stigmate, porté par le style.

Zoom sur le stigmate

Comme vous pouvez le voir, le stigmate ressemble à un cerveau. Sa fonction est de capturer les grains de pollen de la fleur mâle afin que la fleur femelle soit fécondée.

Pour cela, il sécrète une substance collante et sucrée, le nectar. C’est ce nectar qui va attirer les abeilles.

Pourquoi le nectar des fleurs intéresse-t-il tant les abeilles ? Tout simplement parce qu’il va constituer l’élément principal du miel que nous récoltons mais aussi que les abeilles mangent pendant l’hiver.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *